Fidèles du Temple

22/06/2017

"L'INVITATION AU VOYAGE" DE MORIKUN ^^ (PARTIE 7)


Bonjour mes Chers Lecteurs ^^

En ces temps de canicule absolument insupportable (hier soir, je crois bien que j'ai été victime d'un coup de chaud : mal de tronche, réactivité de zombie... Je me suis "allongé cinq minutes" après le repas à 19h30 et je me suis réveillé... ce matin ^^'), permettez moi de vous inviter une nouvelle fois à voyager vers l'exotisme lointain du Japon.

En effet, voici la septième étape de l'Invitation au Voyage du Temple de Morikun. Nous sommes toujours à Kyôtô mais nous allons laisser l'univers des geeks et autres otakus (il semblerait que l'article précédent de cette petite série, consacré en très large majorité au parc d'attraction des studios Toei ait beaucoup plu aux nostalgiques des 80's ^^) pour renouer avec davantage de traditions japonaises ^^

Tout le monde est bien remonté dans le Nekobasu ? Tout le monde est bien installé ? Alors attachez bien vos ceintures et bon voyage...

C'est parti !! ^^



CHANGEMENT DE QUARTIER GÉNÉRAL


Pour la suite des opérations, le Clan Mori a quitté l'auberge de jeunesse Utano en périphérie de Kyôtô pour rejoindre celle du "HANA HOSTEL" davantage dans le centre-ville.

Les locaux sont d'une taille considérablement modeste par rapport à l'auberge Utano mais l'ambiance y est aussi un peu plus "intime" voire "familiale" et surtout le staff est absolument la crème de la crème en matière d'amabilité, de disponibilité, d'échanges, d'efforts faits pour que les voyageurs se sentent bien... etc etc etc... Bref allez-y, c'est pas cher, les facilités sur place sont énormes (buanderie, petit coin cuisine, mise à dispo gratuite d'ordi reliés à internet...) et le Clan Mori s'en porte garant à 200%

Excellente anecdote de voyage : un soir, au terme d'une journée bien remplie, je sors devant le Hana Hostel pour me fumer tranquillement une petite pipe après un bon repas et une bonne douche dans le crépuscule de la fin octobre... Et là je suis rejoint par Kotaro qui vient fumer sa clope. Et là le dialogue s'engage (un peu en français car il a étudié un temps au Québec et surtout en anglais ^^) : il faut dire qu'être fumeur de pipe en général et de pipe longue en particulier est l'assurance de faire de vous l'objet de toutes les attentions... Et aussi la cible de quelques plaisanteries très fines qui font toujours sourire ("je savais pas que tu aimais les pipes arf ! arf arf !" ^^'). Bref on a beaucoup discuté, je lui ai fait essayer la pipe (aha) et lui aussi m'a posé la grande question de savoir comment j'avais rencontré Mme Morikun (non je ne la publierai pas mais sachez qu'elle est très épique et romantique. Si si ^^). Un mec absolument sympa et sans prise de tête. Encore une fois Hana Hostel ("Hana" = fleur en japonais) = que du bonheur !! ^^


L'auberge de jeunesse est situé dans une petite rue en léger retrait des grosses avenues passantes donc un vrai bonheur pour sortir tout l'attirail de poussette/sacs/autres avant de partir en campagne.

Comme il n'y a pas beaucoup de voitures, les départs et les arrivées à l'auberge se font tranquillement même si on a des jeunes enfants ^^


EN ALLANT A LA MONTAGNE DES PÊCHERS...


Oh ? Que voilà un Temple qui parait de bonne taille... Nous y reviendrons dans un prochain article ne vous en faîtes pas ^^

La grande tour de Kyôtô au loin... Nous nous dirigions d'ailleurs vers la gare à son pied pour l'étape du jour...


Le centre ville est clairement très urbanisé... Mais nettement moins que Tôkyô où c'est vraiment gigantesque. Croyez moi.

Ah... La gare de Kyôtô se profile...

J'ai déjà eu l'occasion de le préciser mais la Gare de Kyôtô est absolument colossale. C'est le carrefour de plusieurs réseaux de transports en commun mais également le siège de centres commerciaux, restaurants... Et tenez vous bien dans le sous-sol ça grouille aussi. Sur plusieurs rues. J'aurai l'occasion d'y revenir aussi. Sachez que c'est carrément une ville dans la ville Oo


Le plafond est situé à plusieurs centaines de mètres du sol (vous avez bien lu)...

L'escalator au fond s'élève bien sur 50 mètres (vous avez bien lu aussi)... Nous sommes donc parti pour Momoyama ("Momo" = pêche ou pêcher et "Yama" = Montagne comme dans "Fujiyama" bien que les japonais, par respect, préfère plutôt dire Fuji-san)


UN CHÂTEAU IMPÉRIAL ET LA TOMBE D'UN EMPEREUR...


Après un petit voyage rapide et sans histoire (quand on ne tombe pas dans les heures de pointes), nous sommes arrivés à Momoyama...

Je n'ai pas résisté à prendre en photo le parking à vélo juste à côté de la station de gare : ce n'est pas la Hollande mais les japonais apprécient en vérité le vélo (ils sont très impliqués dans l'écologie d'une manière générale... Sauf quand le gouvernement fait de la merde comme à Fukushima et cela me permet de préciser que la catastrophe n'est toujours pas réglée ni soluionnée -.-')

Pour arriver à destination, il nous a fallu faire un peu de marche. Ce fut l'occasion une fois de plus d'admirer le mélange de maisons modernes et plus tarditionnelles...

Au fur et à mesure de notre progression, nous avons commencé à pénétrer dans une forêt de plus en plus importante... Et au bout d'un moment, le chemin s'est poursuivie dans une zone interdite aux voitures...

Le silence qui en a d'un coup résulté était impressionnant... Mais pas autant que la taille des arbres dont certains semblent être ici depuis... des siècles. Sans rigoler...

A mesure que nous avancions, j'avais une impression de plus en plus tenace (mais très agréable ^^) de pénétrer dans un endroit chargé de mystères...

Le chemin allait sans cesser de monter de plus en plus...

Quand je vous disais que la taille des arbres n'était pas négligeable... Ici Morikun est bien au milieu de la Mori (mori = forêt en japonais et le kanji qui la symbolise représente trois arbres ensemble ^^) !!

Et soudain, nous avons débouché au sommet.


A partir de là, changement radical de décors mais croyez moi l'ambiance mystérieuse était de plus en plus prégnante dans la mesure où nous n'avions croisé que 3 personnes depuis le début !!


Et nous voici arrivés sur les hauteurs de Kyôtô...

Tout en haut d'un escalier absolument monumental !! (Non, nous ne l'avons pas pris ^^). Des amateurs que ça tente ? J'ai attendu d'avoir la personne sur la photo tout en bas pour vous faire une idée de la taille du machin.... J'ai jamais vu un escalier aussi important de toute ma vie Oo

"Moi non plus"...


LA TOMBE DE L'EMPEREUR MEIJI


En poursuivant notre chemin, j'ai su pourquoi je sentais cette ambiance mystérieuse si particulière : nous étions arrivés à la tombe de l'Empereur Meiji !! En effet, j'avais eu pour habitude de ne pas demander à Mme Morikun ce que nous allions faire le matin, préférant me laisser porter par la magie de la découverte... Ben là, j'étais carrément transporté !!  Le tombeau ne se visite pas. On peut prendre des photos depuis les barrières.

L'arche Torii est gigantesque et un chemin de sable ratissé mène jusqu'au tumulus où l'Empereur repose. Non je n'ai pas enjambé la barrière : j'ai juste fait fonctionner le zoom de mon APN. Laissez moi vous dire que le silence est total en ce lieu. Absolument total. Au Japon, le culte des ancêtres est très important et la dévotion aux morts l'est tout autant. Là, celui qui repose n'est pas n'importe qui : non seulement c'est un Empereur mais c'est aussi celui qui a engagé le Japon sur la voie de la modernité. Quand on sait à quel point le Japon attache une importance phénoménal au poids des traditions, je ne sais pas si vous vous rendez bien compte du bonhomme !! Voilà un chef d'Etat qui n'aura pas vraiment été spectateur de son temps mais bien acteur !! Sans compter que selon la légende, les membres de la lignée impériale - la plus ancienne lignée régnante du monde actuel - descendent tous en droite ligne de la Déesse Soleil Amaterasu. Excusez du peu !!! Vous comprendrez aisément à quel point j'étais ému de me trouver en face de cette personnalité à l'aura phénoménale (j'ai d'ailleurs vu un couple de jeunes japonais qui sont venus se recueillir près de la barrière comme s'ils étaient au Temple, certainement pour demander la protection de l'Empereur et lui demander de les guider) !! Il était très paradoxal pour moi de voir que celui qui avait engagé le Japon dans la modernité ne puisse pas voir ce qu'était devenu le Japon actuel... Et que son lieu de repos était situé dans une zone naturelle extrêmement silencieuse, loin du tumulte de la vie moderne... 

L'étape s'est ensuite poursuivie à travers la forêt jusqu'à la prochaine destination...

Nous sommes passés dans une forêt de bambous... D'un fort beau calibre vous me l'accorderez ^^


LE CHÂTEAU IMPÉRIAL DE FUSHIMI


Finalement, notre périple nous a amené jusqu'au CHÂTEAU DE FUSHIMI (lisez bien la petite info sur son emplacement originel... Comme quoi tout est lié) !!! O_O

Le portail d'entrée est loin d'être étriqué...
... croyez moi sur parole et sur pièce !! ^^


Le plan pour les ceuss qui seraient perdus...


Et juste histoire de dire que si vous aviez oublié que le boss du coin c'était Toyotomi Hideyoshi en personne, son mon personnel, le Kiri (ou Paulownia chez nous) monumental apposé sur le portail, saura vous le rappeler !!

Une fois passé le portail d'entrée... Ben c'est une nouvelle claque esthétique dans la figure...

Et vous aurez compris pourquoi cette image est le nouveau visuel du Temple ^^


La porte principale du Château... A gauche, c'est l'unique visiteur que nous avons vu.
Le Clan Mori vient présenter ses respects au Shogun !! ^^


Dire que ce n'est qu'une réplique de béton... Dommage qu'on ne puisse plus le visiter...


Oui oui c'est moi devant cette autre porte d'entrée ^^'


Vue arrière du portail d'entrée depuis le Château... Nous avons ensuite continué la visite par les jardins...

J'ai pris cet arbre en photo en raison de la forme très particulière de son tronc : ne voyez vous pas comme moi une dryade qui tend ses bras vers le ciel ? O_o Sérieusement, quelle forme très singulière...


Un petit pont enjambant un petit cours d'eau dans les jardins...

Vue arrière du Château...

EN ROUTE VERS LE SANCTUAIRE INARI, LE TEMPLE DES RENARDS...



Après avoir laissé derrière nous le Château de Fushimi, nous sommes redescendus de l'autre côté de la montagne. Nous sommes très certainement passés par un quartier résidentiel très huppé si j'en crois la grandeur des maisons, les grosses bagnoles de luxe devant les garages... Et le soin tout particulier apporté aux jardins... Regardez bien la taille du pin qui surplombe l'entrée... Vous imaginez la patience et la minutie au fil des années ?! Oo

Après un autre petit voyage en train, nous sommes descendus à l'arrêt du Sanctuaire Inari. Le sanctuaire est très commodément JUSTE EN FACE de la station : vous sortez du train, vous traversez la rue...

... Et vous y êtes !! XD


Oui, le SANCTUAIRE INARI, c'est celui que nous, occidentaux, voyons partout et tout le temps dans les reportages et autres brochures de voyage... Et ce coup-ci, purée, c'est au tour du Clan Mori d'y être !!! J'en ai rêvé toute ma vie !!! TT
Le sanctuaire est proprement colossal : il y a plein de dépendances, d'annexes, d'autels secondaires etc etc etc...

La célébrité du lieu est telle que fatalement il y avait énormément de monde... Et il pleuvait par intermittence (en plus on était en fin de journée). A l'époque (en octobre 2016), c'était chiant ; actuellement, en cette période de canicule apocalyptique, je me dis que c'était pas mal tout compte fait ^^


Écoliers/collégiens/lycéens japonais se mêlent aux touristes "gaijin" ("étrangers")...


Et bien évidemment il y a les boutiques de souvenirs mais également des boutiques vendant des objets votifs. Ici, c'est la foire aux poupées Daruma, aux maneki-neko, aux Omamori... etc etc etc...




Les représentations des renards ("Kitsune") sont omniprésentes partout et certaines statues gardiennes semblent vous évaluer et vous jauger avant de vous autoriser à passer...


Et voici la célèbre avenue des torii !! ^^ Chacun d'entre eux est une "contribution" offerte par de généreux mécènes particuliers voire même des grosses entreprises célèbres comme Sony ^^

Excusez la surexposition au flash mais c'était à présent le crépuscule et en octobre, la nuit tombe vraiment vite au Japon ^^'





Les "guirlandes blanches" sont en fait des "nœuds" en papier sacrés et protecteurs.

Un pignon particulièrement ouvragé...

Le Clan Mori a dûment prié au sanctuaire après une offrande d'argent ^^

Sur le lampion, vous pouvez voir le mon impérial du Chrysanthème...






A l'entrée des Temple, il est de coutume de se purifier la bouche et les mains avec de l'eau...


LA RUE DES PETITS ARTISANS ITINÉRANTS


A côté des Temples et lors des fêtes de quartiers (ou grandes fêtes traditionnelles), il y a toujours beaucoup de stands de petits artisans itinérants. Très souvent ils proposent des spécialités traditionnelles mais aussi des bibelots.

 Ici, ce sont des dango faits à base de pâte de riz (délicieux !! ^^)



Ici un stand de brochettes (yakitori) : épis de maïs, viandes, seiches...


Ici des bonbons japonais en étoiles de toutes les couleurs...

Ici des yakitori de bœuf...


Ici un stand proposant les célèbres taiyaki !! ^^



Et là, mon péché mignon : des takoyaki !!! ^^

Après cette petite pause gustative, nous avons repris le train pour rentrer dans le centre de Kyôtô. En attendant, mon regard a été attiré par cette affiche : il y a maintenant un shikansen aux couleurs de Evangelion !!! O_o Moi je dis que les japonais sont des gros geeks à tous âges !!!

UN EXCELLENT DINER A LA GARE DE KYOTO


Le soir, nous sommes allés dîner à la gare de Kyôtô. En général, quand on dit qu'on "mange à la gare", on pense tout de suite à un snack industriel pris vite fait sur le pouce... Sauf que je vous ai dit que la gare de Kyôtô est une véritable ville dans la ville avec restaurants et centres commerciaux partout. Ici nous étions au 15e étage il me semble (si si ^^) dans un restau assez élégant...

Petite spécificité : on remet aux clients des bols remplis de céréales (j’ai oublié le nom désolé mais on dirait du qinoa) et un pilon...

Après que le client ait pilonné ses céréales à sa convenance...

... Il a le choix de confectionner une sauce à partir de différents condiments à disposition, du soft au très pimenté qui fait tomber les dents.

Et voilà ma sauce à la façon Mori !! ^^

Les enfants ont eu droit à un repas particulièrement appétissant : boule de riz à la sauce soja, crudité de chou, tempura de crevette et de porc, dessert à la pomme en gelée...

Ici du Tonkatsu (côtelette de porc frite) avec crudité de choux...

Et moi, bien entendu, des crevettes en tempura !!! ^^

Et au terme de cette journée une fois encore très riches en images/saveurs/odeurs, le Clan Mori s'est retiré à l'auberge de jeunesse pour goûter un repos bien mérité... ^^

A bientôt pour la huitième étape de l'Invitation au Voyage du Temple de Morikun ^^...

Merci infiniment,

Serviteur,